ARTAL Smart Agriculture a participé à la Rencontre internationale Phytoma-Espagne sur la Santé des plants dans la culture de la tomate: des risques actuels aux nouvelles menaces, qui s’est tenue les 11 et 12 décembre à l’Auditorium et Palais des Congrès Infanta Doña Elena de Águilas (Murcie). Un demi-millier de professionnels se sont réunis à Murcie pour découvrir les stratégies de gestion et les solutions les plus efficaces contre les ravageurs et les maladies de ce légume, le plus cultivé au monde et avec la plus grande valeur économique.

Juan A. Artal, gérant de la société fondée à 1895, a présenté la gamme d’activateurs du système immunitaire PRIMTAL «Stress – Free Technology», un ensemble de solutions basées sur «l’effet priming», qui stimule le système immunitaire des plantes, les conditionnant pour répondre plus rapidement et plus efficacement aux différents facteurs de stress.

Ces produits contiennent des métabolites spécifiques qui font partie du métabolisme secondaire impliqué dans le système immunitaire des plantes. PRIMTAL «Stress – Free Technology», active simultanément différentes voies de défense, rendre difficile l’apparition de résistances, ne génère pas de stress, est compatible avec la lutte biologique, est certifié pour l’agriculture écologique-biologique et est Résidu 0.0: zéro résidus, zéro jours de délai de sécurité.

La gamme se compose de trois solutions nutritionnelles compatibles avec la faune utile en présence d’insectes suceurs (PRIMTAL WF) ou de divers acariens (PRIMTAL RS) et compatible avec les micro-organismes en présence de différents champignons (PRIMTAL FG).

Depuis son lancement sur le marché, en juin 2018, PRIMTAL connaît un grand succès dans de nombreux pays. Récemment, il a reçu le prix d’excellence technique au salon Four Oaks, le plus important concours du secteur horticole au Royaume-Uni.

Lors du colloque international, Juan Artal a expliqué que derrière le développement de ces activateurs immunologiques, il y a huit ans d’efforts et de recherche en étroite collaboration avec l’UJI de Castellón. Derrière PRIMTAL, “il n’y a pas de la magie, mais de la science”.

Share This